14 poussettes soviétiques légendaires

Tout le monde se souvient de l'opération Y, où le héros de Morgunov avait conduit une moto C-3A. La jeune génération a découvert le modèle S-3D, des formes effilées, hachées et généralement populaires dans la rue. Ces voitures ont été distribuées gratuitement aux personnes handicapées pour une période de 5 ans. Après 2, 5 ans, il était possible d'effectuer une réparation gratuite et après 2, 5 autres années - de remplacer la machine par une nouvelle. Et des «femmes handicapées» de toutes les générations ont été construites à l'usine de motos de Serpoukhov.

Allons-y!

SMZ S-1L (1952-1956). La toute première poussette de moto soviétique. Outre la version de base, le SMZ S-3L a été modifié avec un moteur plus puissant IZH-49 (fabriqué de 1956 à 1958).

SMZ S-2L (1955). Une version expérimentale de la «refonte» de la série S-1L, produite en série, n’a jamais été vue. Outre les S-1L, S-2L et S-3L, il existe des versions du C-1L-OL et du C-1L-O permettant de contrôler les mains gauche et droite.

SMZ S-1L (1951, prototype). Et ceci est le premier prototype assemblé en 1951.

SMZ S-1L (1951, prototype). Une autre version expérimentale de la première moto, avec deux phares.

SMZ S-1L (1951, prototype). Prototype le plus agréable à regarder, il est dommage qu’il n’ait pas été intégré à la série.

SMZ S-3A (1958-1962). La deuxième génération de fauteuils roulants. En fait, il s’agissait d’une modification à quatre roues de la S-3L. C'est cette voiture qui a joué dans l'opération Y.

SMZ S-3A (1957, prototype). Le premier prototype de la deuxième génération, la seule copie. Cependant, le SMZ S-3A a également subi des modifications en série du S-3AB avec des vitrages à crémaillère, un S-3AM et un S-3B légèrement modernisés pour contrôler les personnes handicapées avec un bras et une jambe.

SMZ S-4A (1959). Le prototype S-3A avec un toit dur n'a pas été intégré à la série.

SMZ S-4B (1960). Mega fauteuil roulant Box fermé. La série n’y a pas non plus marché, mais au moins, contrairement à ses prédécesseurs, avait un semblant de design.

SMZ-NAMI-086 Spoutnik (1962). Développement ultérieur du prototype S-4B, développement du bureau NAMI, qui pourrait devenir la prochaine génération de «l’invalide». Mais nous nous souvenons de ce que nous avons finalement préféré.

Ceci est également basé sur le S-3A. Camion expérimental.

S-3D (1970-1997). Poussettes de troisième génération. Le plus monstrueux de tous, mais au moins avec un toit.

Shustrik (1964), véhicule tout terrain, premier prototype S-3D. Les designers Eduard Molchanov et Eric Szabo l'ont développé.

Recommandé

Jetserf combine la beauté d'un jet ski, d'un wakeboard et d'un simulateur
2019
Médecine anti-âge: premiers essais chez l'homme
2019
5 livres d'armes
2019